Effet des blessures

Imprimer
Catégorie : Nightprowler
Mis à jour : dimanche 11 mai 2014 Écrit par Lacrypte

Les blessures non soignées par des soins magique, désinfecté par un médecin ou soigné par un baume d'herbe médicinale risque de s'infecter 24 heure après la blessure.

Il faut cumuler les risques :

Si l'arme qui à infligé une des blessures est rouillé, enduite d’excréments ou tout simplement très sale, les risques augmente de +5 % par blessures.

Les flèches et carreaux non retirés du corps, augmente de +10 % pour chaque le risque d'attraper l'argonaute. Si un projectile occasionne une égratignures, il n'est pas resté dans le corps.
Les gouris sont immunisés à l'argonaute par contre les blessure qu'ils occasionnent avec leurs dents ou avec leur armes (ils ont tendance à les lécher)  augmente de +10 % par blessures.
Si le blessé est en convalescence dans un lieu avec un faible niveau d'hygiène les risques d'argonaute augmente de +5 à +15 %.

La virulence de l'argonaute est égale au nombre de case de blessure.
Un malade à le droit de faire un test de robustesse s'il dépasse ou égale la virulence de la maladie il n'est pas atteint et la maladie disparaît, s'il échoue il ne lui reste que les soins pour s'en sortir.
Les blessures d'arme à feu non soigné (le plomb reste à l'intérieur de la plaie) ont +100 % de risque sauf les égratignures.

Exemple, un personnage avec 2 cases d'égratignure et 1 case de blessure critique occasionné par un gouri mal intentionné, il essaye de guérir naturellement sans soin dans un taudis insalubre se qui lui donne 50 % (5+5+20+10+10) de malchance d'attraper l'argonaute avec une virulence de 3.

Il est conseillé que le test de risque soit effectué secrètement par le meneur (qui peut arbitrairement décider du résultat en fonction de ses besoins pour se scénario) ce qui laisse planer le doute pour les joueurs.
Un personnage qui subit une blessure mortelle doit réussir un test d'attribut santé avec une pénalité égale au nombre de case de blessure coché, sinon il décède à la fin du combat ou de la scène s'il ne reçoit pas de soin à se moment.

Un personnage qui subit une blessure critique doit réussir un teste d'attribut santé avec une pénalité égale au nombre de case de blessure coché, sinon il aura une séquelles comme pour les blessure mortelle (page 156).

Le meneur de jeu choisie la virulence de la maladie (le temps d'exposition ou le niveau d'hygiène peuvent être pris en compte) ou du poison (en fonction de la qualité de fabrication ou de la dose reçut), c'est la qualité qu'il faut atteindre pour ne pas être affecté par la maladie ou le poison en effectuant un test d'attribut santé, la différence de réussite (les échecs augmentent la virulence) donne  la qualité à atteindre par l'incantation du miracle ou les soins du médecin pour soigner la victime.